< Liste des articles

Départ de notre Cédric National !!!

Publié le 05/06/2012 par administrateur

Cédric.

Notre Cédric. 

Il y a tant de choses à dire qu'un simple article ne pourrait pas suffire. J'ai beaucoup réfléchi à la manière dont j'allais coucher sur le papier tout ce qui me venait à l'esprit.
A ce moment, je me suis dis : comment les gens perÁoivent la vie de Cédric en Guyane ces 5 dernières années ? 
Compartimentée : rugby, boulot, poker !
Prenons donc poste par poste, comme il aime le dire à ses ouailles rugbystiques.

Le rugby est sa vie, sa passion. Ancienne gloire des prés parisiens, il nous arrive en 2007. A son arrivée, tout le monde s'est demandé "mais qui est ce bel Appolon qui a une passe de 12 m et qui tourne à la Cristaline à température ambiante ?"
Les premières rumeurs apparaissent. Ancien du Racing, il n'aurait pas eu les faveurs de l'ancien staff car il aurait raté une séance vidéo en 2006. A ce moment là, il était avec Pierre Villepreux en Nouvelle Zélande, en train de préparer mentalement les All Black. Depuis, il distille ses conseils, ses passes, ses feintes, sur tous les terrains guyanais. Quel plaisir de le voir tourner la tête à gauche et de passer la balle à droite. On sait tous que Ronaldinho s'est inspiré des vidéos de Youtube de Cédric pour sa fameuse passe de pousse-cailloux. Un des grands honneurs rugbystiques de ces dernières années a été de partager le poste de centre avec lui. 

Il a fait de sa passion un boulot. Ceux qui savent et qui le connaissent savent qu'il n'a jamais compté ses heures, que ce soit pour le club ou pour le Comité. Un vrai bourreau de travail. Ne sont pas rares les semaines passées à St Laurent, en métropole avec les jeunes, etc etc, pour le développement du rugby en Guyane. De 300 licenciés à son arrivée, le Comité de Guyane plafonne à 800 aujourd'hui. Un travail remarquable dans les écoles avec la Coupe du Monde des Ecoles, des Ecoles de Rugby dans tous les clubs, avec des éducateurs formés et passionnés. Des équipes féminines en plein développement également. Cédric a démocratisé le rugby en Guyane, ou du moins, il a apporté les fondations d'une des plus belles histoires de l'Ovalie Guyanaise.

Cédric est également l'animateur de quelques troisième mi-temps. Comme le précise Jésus dans les commentaires, nous ne le remercierons jamais assez pour sa chasse à l'ours.

Certains le savent, d'autres l'ont subi, d'autres encore le cÙtoient tous les vendredi ou presque. Mais Cédric a un don auto-proclamé ! Il devine les cartes. A partir de là, impossible de jouer avec lui me direz vous. Oui mais voilà, il se trompe régulièrement. D'où son surnom, Nostradamus, ou encore Nostra. Il a gagné des parties, mais également pris des bad-beat fantastiques. Un de mes plus mémorables souvenir est le tournoi du Beaubourg en 2012. Nuit blanche suivi du tournoi ! 
Les moments où Cédric nous explique les raisons de tel ou tel jeu, de telles ou mains jouée, resteront également dans la mémoire collective. Tout le monde a vu Cédric jouer une paire jusqu'à la dernière carte, etc etc. Là aussi, il a acquis ses lettres de noblesse. 

Cédric aura marqué la vue du rugby. Un ami nous quitte mais il restera dans les mémoires de tous. 
Nul doute qu'il reviendra bientÙt nous rendre une petite visite !

fred.